Anticiper le devenir des données personnelles stockées en ligne

Toujours plus nombreuses, les données personnelles que nous publions chaque jour sont phénoménales : réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Snapchat ou encore Instagram), réseaux professionnels (comme Linkedin, Viadeo), nos photos ou vidéos de vacances… Sans compter les nombreuses informations fournies aux entreprises à travers notre navigation.

Autant de comptes et de traces qui resteront en ligne bien après nous !

données personnelles

Que dit la loi sur les données personnelles après le décès ?

La loi informatique et liberté de 1978, modifiée en 2004, nous protège partiellement en nous donnant un droit d’accès mais n’aborde pas l’avenir de ces données après le décès. De plus, bien qu’applicable à toutes les entreprises, elle ne s’impose à ce jour que sur les entreprises françaises.

En clair, aucune solution n’existent à ce jour pour permettre de supprimer efficacement nos données après décès et nous pensons qu’il est déjà difficile pour nos proches d’y être confronté, inutile donc de rajouter une charge émotionnelle supplémentaire en les laissant s’en charger.
De plus, nous savons pertinemment que personne n’est éternel.
Avons nous vraiment envie que nos données, notre identité puisse être utilisée à nos dépens ?

Si, comme nous, vous pensez que non et souhaitez préserver votre mémoire, votre image ou votre réputation : nous vous invitons à souscrire à ce service simple, sécurisé et sans limite de temps.